Paris tu es magique et tragique, et c’est pour ça que nous t’aimons

Jeudi matin, lendemain de tragédie. La nuit, tourmentée, s’achève. Au réveil, la première image traversant mon esprit est le coup de patte de Sergi Roberto. Le but du 6-1. Celui de la mise à mort. Embrumé, hagard, je me trouve dans un état de confusion intense. Sonné, j’erre sans logique dans mon appartement. Seul, face à mon ordinateur, il me faut une bonne heure pour péniblement me mettre à travailler. Impossibilité de la pensée logique. Torture de l’ordonnancement des idées. Triste et abasourdi, j’écoute du Chopin. Le flot des notes de piano nourrit mon âme et berce mon coeur d’une mélancolie dangereuse mais réconfortante. Essayer de penser. Pour essayer de comprendre. Mettre des mots sur le désarroi. Sur la confusion. Le traumatisme.

68654

Lire la suite

Incidents du Trocadéro : quelles conséquences en terme d’image ?

La communication se nourrit de symboles pour donner un sens au récit qu’elle veut proposer à ses cibles. Lorsqu’une entité entend communiquer autour d’un objet, elle élabore un ensemble de messages et d’arguments qui, bien ordonnés, doivent servir à transmettre un message, à le fluidifier et à en donner de l’épaisseur. Lundi 13 mai, à 18h30, le club du Paris Saint-Germain entendait communiquer au sujet de la remise de son trophée de champion de France. Le récit qu’il entendait raconter était celui du premier titre de champion glané depuis dix-neuf ans, en l’inscrivant dans une imagerie parisienne de prestige, de chic et de ferveur populaire. Ce récit a été perturbé par des bruits extérieurs. En l’occurrence, l’intervention au cours de l’événement de ceux qu’on appellera les « casseurs » a chamboulé momentanément la communication et l’image de l’entité PSG, et plus généralement de l’ensemble des acteurs ayant plus ou moins pris part à cet évènement.

trocacar

Lire la suite

Le Barça, judiciarisation et déshumanisation du football?

Suite au quart de finale aller de Ligue des champions disputé mardi dernier au Parc des Princes entre le PSG et le FC Barcelone (2-2), le club catalan a décidé d’envoyer une lettre de plainte à l’UEFA. En cause, le hors jeu non sifflé d’Ibrahimovic sur le premier but parisien, la sortie de deux Barcelonais hors du terrain pour qu’ils se fassent soigner et le manque de visibilité dont ont pâtis les supporters de la tribune visiteur. Une approche procédurière devenue une habitude pour le club catalan. Un décalage entre le jeu proposé et l’attitude des joueurs sur le terrain et le comportement des dirigeants vis-à-vis des instances du football qui témoigne peut-être d’un défaut de communication.

Lire la suite

David Beckham, le joueur-marque

On l’avait un peu oublié, pour ainsi dire on l’avait rangé dans la case « transferts avortés/histoire ancienne ». Et puis jeudi matin, un frémissement trépidant s’est fait sentir dans la capitale. Les médias bruissaient d’une rumeur nouvelle qui se transforma bien vite en information certaine : David Beckham était à l’hôpital de la Pitié-Salpétrière pour passer une visite médicale, et allait être présenté en tant que nouveau joueur du PSG dans l’après-midi. Lorsqu’en décembre 2011, le directeur sportif du club Leonardo évoquait ce qui était déjà une rumeur à l’époque, il parlait du joueur anglais en ces termes : « Beckham, c’est plus qu’un joueur, c’est une marque ». Alors, quelles caractéristiques la marque Beckham revêt-elle et quelles conséquences aura-t-elle sur l’image du Paris Saint-Germain ?

L’arrivée du Spice Boy dans le club de la capitale s’analyse sous le double prisme du sportif et du marketing.

beckham604-tt-width-604-height-403-attachment_id-349477

Lire la suite

Un maillot brésilien s’il vous plait

La collection 2012-2013 est arrivée. Peu à peu, les équipes de football professionnelles commencent à garnir les rayons des magasins spécialisés avec leurs nouveaux modèles de maillot. Tous les ans, c’est la même chose. Dans un mélange d’excitation et de fébrilité, les supporters attendent de découvrir avec quel accoutrement leur équipe foulera les pelouses tout au long de la saison. Souvent déçus, parfois exaucés, leurs souhaits de modèle dit quelque chose de l’importance de l’esthétisme et de la tradition dans l’identité de marque des clubs. Lire la suite