Les stades de football vont-ils devenir des safe spaces ?

Dimanche dernier, le match entre l’AS Saint-Etienne et l’Olympique lyonnais a été une nouvelle preuve de la difficulté du pays à saisir la dimension anthropologique du football. Les réactions outrées des commentateurs face au déploiement d’un tifo dans les tribunes stéphanoises et à ce qu’on appellera par facilité « l’affaire Fekir » s’expliquent par leur incapacité à cerner le seuil de tolérance à la violence dans la sphère du football.

L’opposition entre « Sainté » et Lyon est la seule en première division, avec Nice-Monaco, à mériter véritablement l’appellation de « derby », dans la mesure où elle met aux prises deux villes issues de la même région et séparées de moins de 60 kilomètres. Ces rencontres donnent toujours lieu à des matches tendus, la rivalité entre foréziens et rhodaniens étant forte et historiquement ancrée dans les mentalités collectives.

Ce-que-la-polemique-Fekir-dit-du-football-francais.jpg Lire la suite

Lyon : quand l’institution perd pied

Après une saison passée ponctuée par une deuxième place et un retour en Ligue des champions, l’Olympique Lyonnais connaît un début de saison tourmenté. Club habituellement loué pour la qualité de son management, il est actuellement traversé de soubresauts inhabituels. Alors que les résultats sportifs ne sont pas au rendez-vous, les turbulences en interne interrogent.

aulas-ol-psg

Lire la suite