Henry ou la marque inachevée

L’un des plus grands attaquants de l’Histoire du football (411 buts mais aussi 235 passes décisives en 917 matchs joués), meilleur buteur de tous les temps en équipe de France (51 buts en 123 sélections) et meilleur buteur d’Arsenal (228 buts pour les Gunners, un toutes les 122 minutes), a officiellement pris sa retraite.

1361710-29228136-1600-900

Joueur complet au talent exceptionnel, doté d’une palette technique peu commune pour un attaquant, doublée d’une excellente vision de jeu et d’une classe indéniable balle au pied, Thierry Henry était également ce joueur possédant une forte connaissance de son sport en général (fait assez rare à une époque où les joueurs de football manquent justement de « culture foot »). Homme intelligent, calme et réfléchi, très bon analyste tactique, il se signalait en outre par son sens du perfectionnisme et sa culture de l’effort. Le génie n’existe pas, seul l’entraînement permet de devenir un grand joueur, avait-il en substance coutume de dire.

Cependant, Thierry Henry comporte une part d’ombre, tout du moins véhicule-t-il, peut-être malgré lui, l’image d’une identité inachevée, d’un caractère inabouti, d’une personnalité indéfinie.

Un paradoxe

Un peu à la manière d’un Zinedine Zidane, pour le comparer à son illustre partenaire en équipe de France, Thierry Henry aura finalement passé l’ensemble de sa carrière à être applaudi et adulé pour son jeu et son parcours dans son aspect strictement sportif et athlétique, tout en restant en retrait sur les autres dimensions de sa vie, en véhiculant une forme de personnalité non définie.

648x415_attaquant-new-york-redbull-thierry-henry-29-novembre-2014

Au contraire d’un Muhammad Ali, d’un Michael Jordan ou dans une certaine mesure d’un Zlatan Ibrahimovic, Thierry Henry finit sa carrière avec l’image symbole du « joueur-joueur ». Contrairement aux trois sportifs pré-cités, qui auront acquis une dimension universelle par leur capacité à exposer une image extra-sportive, Thierry Henry n’aura jamais investi les champs marketing et publicitaires autant que sa carrière et son talent auraient pu le lui permettre. Ses quelques partenariats commerciaux, avec Gillette notamment, n’auront en effet pas contribués à construire une image marketing établie et pérenne.

Joueur total, homme mystère

Lorsqu’il était capitaine des Bleus au moment de la Coupe du Monde 2010, on aura reproché à Thierry Henry d’être resté en retrait par rapport aux événements du fameux bus de Knysna et à la déroute morale et collective de l’équipe.

D’autres au contraire, comme son sélectionneur de l’époque Raymond Domenech, auront salué dans cette période de troubles son sens de la mesure, sa discrétion et sa capacité  a tenter de resserrer et de tisser des liens en interne dans le vestiaire. D’autres encore auront souligné le décalage grandissant d’un Henry « vieille école », respectueux de la hiérarchie et du maintien des rôles dans une équipe, à une partie de la jeune génération plus prompte à l’invective et à l’insulte.

1372738-29448808-1600-900

Thierry Henry fut durant sa carrière l’incarnation de l’amour qu’un joueur peut porter au jeu de football. Il possède la particularité de renvoyer l’image d’un joueur total, à une époque où les sportifs construisent leur image de marque sur et en dehors des terrains et où leur collaboration avec des communicants et les conseillers en marketing doit leur permettre d’asseoir une présence publicitaire et commerciale. Les sportifs, tous sport confondus, du plus grand au plus petit, tentent de nouer des partenariats. Cette logique fait partie intégrante de leur « plan de carrière ».

Thierry Henry reste lui ce joueur nu. Les amateurs de football se souviendront de lui presque uniquement sur ses caractéristiques purement sportives. Il n’aura eu de cesse, volontairement ou pas, par calcul ou non, de véhiculer l’image d’un joueur phénoménal sur le terrain et d’un homme neutre, discret, presque effacé.

And now for something completely different ?

Ce flou communicationnel va cependant peut-être être amené à changer. Peut-être l’identité de marque Henry se développera-t-elle dans sa future carrière de manager/entraîneur. Des balbutiements récents de communication peuvent en effet le laisser supposer. Thierry Henry, au crépuscule de sa carrière de joueur, a en effet commencé à s’exprimer davantage dans les journaux et accorder plus d’interviewes qu’à son habitude. Revenant sur son parcours mais également se projetant vers l’avenir. Un avenir qui se déploiera au sein du monde du football. Le joueur féru du sport dans lequel il a évolué entend y continuer son parcours.

Henry

Qu’il devienne dans un premier temps consultant dans les médias (la chaîne britannique Sky Sports vient de l’enrôler) ou plus tard entraîneur, Thierry Henry devra nécessairement s’exposer médiatiquement et personnellement. Le joueur feutré, dévoué uniquement au jeu, devra obligatoirement se muer en commentateur, puis en décideur affirmant ses idées, exprimant son point de vue, justifiant ses actes, prenant la parole et faisant des choix.

La deuxième partie de la vie de Thierry Henry dans le football professionnel devrait ainsi être passionnante à plus d’un titre. D’une part, il permettra à ce fin connaisseur du football de faire connaître ses idées et ses opinions sur l’évolution actuelle de son sport. Et d’autre part, l’exposition médiatique à laquelle le consultant ou l’entraîneur Henry sera sujet le contraindra inévitablement à développer son image de marque et son identité communicationnelle.

henry-arsenal1

Wait and see.

Crédits photos:

labeautedufootball.fr ; ohmymag.com ; independent.co.uk; eurosport.fr ; 20minutes.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s